Patrimoine mobilier

Pendentif idpcm:0F3840

Parure campagnarde appelée « la tortue » parce qu’elle a la forme de cet animal. Elle porte un décor géométrico-floral et un cabochon avec une pierre de corail au centre. Elle est munie à la base de 3 crochets plats dont 5 portent des petits anneaux et un porte, en plus de l’anneau, une boule de corail. 2 autres crochets sont collés latéralement (des 2 côtés). L’un d’eux porte une petite chaîne et une boule.

Description

Matériaux : Cuivre, Corail
Techniques de fabrication : Cabochon
Dimensions : Long : 8,4cm
État général de conservation : Moyen
Date de vérification : 14/01/2009
Commentaire descriptif : Parure campagnarde appelée « la tortue » parce qu’elle a la forme de cet animal. Elle porte un décor géométrico-floral et un cabochon avec une pierre de corail au centre. Elle est munie à la base de 3 crochets plats dont 5 portent des petits anneaux et un porte, en plus de l’anneau, une boule de corail. 2 autres crochets sont collés latéralement (des 2 côtés). L’un d’eux porte une petite chaîne et une boule.

Historique

Lieu de provenance : Haut Atlas
Propriétaire : propriété du musée Dar Jamai à Meknès
Commentaire historique :

Bibliographie :  D. Rouach. Bijoux berbères au Maroc dans la tradition Judèo-arabe. Ed. ACR. 1989

Utilisation : Le pendentif est un bijou qui se porte autour du cou, il est suspensu à une chaine. les femmes, les jeunes mariées, les jeunes filles Les fêtes et les cérémonies, et quotidiennement.
Datation de l'objet : 19e siècle (1844 à ) 19ème Siècle Archive

Gestion de l'objet

N° inventaire : 77 – 0 – 369
Ancien n° d'inventaire : 63 – 6 - 471
Intérêt : Ethnographique
Protection : inventorié
Observation : objet placé dans les réserves du musée