Patrimoine immatériel

Bessara idpcm:DB89F

Communauté concernée : La population marocaine et surtout les Jbala

 

la Bessara est une purée de fêves séchées, elle constitue la spécialité régionale des Jbala( la règion du Rif).   Elle est préparée à base  des fêves séchées et décortiquées , de l'ail, du sel. Ces ingrédients sont cuits dans l'eau.

La cuisson des de fêves, ail et eau s'effectue tout en remuant le mélange pendant  la cuisson. Chez les Jbala, pour bien ecraser les fèves en cours de cuisson, ils utilisent traditionnellement une branche d'olivier dont la partie terminale porte de petites branches coupées sous forme de dents.dans les milieux citadins, après la cuisson des fèves, on les passe(ail compris) dans un moulin à légumes et on obtient ainsi une purée qui doit être onctueuse et très homogène.  On remet  cette purée de fêve sur un feu très doux tout en melangeant jusqu'à l'obtention d'une consistance legerement épaisse. La bessara doit être servie chaude.

Traditionnellement la bessara est servie dans un tagine ou un plat en terre cuite. on saupoudre par dessus la bessara un peu de cumin et un peu de piment rouge doux et on l'arrose d'un filet d'huile d'olive.

La Bessara   constitue un élément du patrimoine culturel immatériel caractéristique surtout de la communauté des Jbala au  Maroc. L’élément  fait partie des pratiques sociales, rituels et événements festifs.  La préparation de la Bessara reflète des pratiques et des savoirs ancestraux transmis de génération en génération et ancrés dans la mémoire collective des populations de cette zone du Maroc. De nos jours,elle est préparée dans toutes les maisons marocaines, avec parfois des variètés régionales(utilisation des petits pois sechés à la place des fêves).  Aussi bien du monde rural que dans le milieu citadin. Il s'agit d'un met servie durant toute l'année mais essentiellement en hiver. 

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : la préparation et la consommation de la Bessara est associée à un certain nombre d’objets matériels. Ainsi, les ustensiles utilisés dans la préparation de la bessara étaient faits par le passé, à base de terre cuite, il s'agit de: -La marmite qui était autre fois en terre cuite, actuellement en métal; -La branche d'olivier servant à remuer la bessara - le Tagine ou le plat en terre cuite pour servir la bessara.
Éléments immatériels associés : Selon une croyance locale(Leïla et Messaoudi,1980), lorsque la branche d'olivier utilisée pour écraser les fèves en cours de cuisson porte au niveau de la partie terminale, une seule dent, l'hôte se régale. Lorsquu'elle en comporte plusieurs, la deuxième dent incite votre hôte à bien étancher sa soif, la troisième le chasse à coup sûr, la quatrième annule l'effet de la troisième et votre hôte se régale, la cinquième a le même effet que la deuxième, mais la sixième le chasse tout aussi sûrement que la troisième. la progression pouvant se poursuivre ainsi selon la même raison, cela explique le fait que chez les Jbala, lE"bâton à bessara" comporte toujours un nombre de dents égal à: 1-2, 4-5, 7-8, 10-11....etc...mais jamis égal à 3 ou à un multiple de 3.

Personnes et institutions associées

Commentaires sur les participants : Les détenteurs et les praticiens concernés par les savoir-faire liés à la préparation traditionnelle de la Bessara sont constitués dans la région des Jbala aussi bien des femmes que des hommes. Aujourd’hui, les praticiens englobent également un grand nombre de restaurateurs qui existent pratiquement dans toutes les villes et qui offrent la bessara comme soupe au petit déjeuner essentiellement en hiver ou pour le dîner. Elle est préparée tout en respectant les ingrédients et le procédé de cuisson.
Modes de transmission :
La transmission du savoir-faire lié à la préparation de la bessara  se transmet d'une génération à une autre. Les jeunes filles apprennent  de leurs mères, de leurs grand-mères, de leurs sœurs ainées les savoir-faire traditionnels liés à la préparation de cette soupe.

État de conservation

État général de conservation : Bon

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : la zone du Rif au Maroc,
  • La Harira est une soupe traditionnelle qui s’inscrit pleinement dans les modes de vie de tous les Marocains. Les savoir-faire liés à la préparation de la Harira sont présents dans l'ensemble du territoire marocain avec quelques variétés régionales.