Patrimoine immatériel

Ftat Chatba idpcm:B0FEE6

فتات الشطبة

Communauté concernée : La population marocaine

 

Etymologiquement Ftat Chatba est composée de deux mots en darija(dialecte marocain).  Ftat  signifie les miettes  et chatba se referre à la branche d'arbre jujubier, ramenée à la campagne par les femmes et nettoyée des épines. Cette branche sera utilisée pour  remuer le mélange de pâtes fraîches et du  bouillon constituant cette soupe.La soupe Ftat chtba  est une soupe traditionnelle de la campagne marocaine,  préparée à base   des fèves séchées, des lentilles,  des oignons,  des épices et des  pâtes  fraîches faites  autrefois à la maison.

 

La cuisson de cette soupe s'effectue en deux étapes :  dans une marmite un bouillon constitué de fèves, lentilles , oignons finement  hachés , ail , huile , funegrec ( halba), graines de cresson(hab rchad)et  épices(poivre, sel, gingembre..) est cuit pendant au moins 30 mn  avec 1 litre l'eau . En 2ème étape, et après la vérification de la cuisson surtout des fèves, on ajoute encore de l'eau(1,5  litre) qu'on laisse bouillir pendant 5 mn avant de verser sur ce mélange des pâtes fraîches préparées jadis à la maison . Les galettes de pâtes fraîches  versées sur le bouillon seront melangées aux autres ingredients à l'aided'une branche (chatba) de l'arbre du jujibier  , qu'on nettoie en enlevant les epines. On laisse cuire le mélange pendant 15 mn tout en remuant avec la chatba(bâton en bois)  jusqu’à épaississement  et cuisson du mélange.  Dans certaines régions du Maroc. Elle est  préparée avec deux assaisonnements différents : des tomates mélangés au premier bouillon ou du lait versé à la fin de la cuisson, mais tout en respectant les ingrédients essentiels à savoir les fèves, les lentilles, les oignons et les pâtes ajoutées après cuisson du bouillon.

 

Ftat chtba  est une soupe traditionnelle qui se préparait pendant l'hiver. Actuellement, les nouvelles recettes de cette soupe qui se prépare egalement dans les milieux citadins,  utilise à la place des pâtes fraîches, des petites pâtes commerciales comme les "coquillettes".

Chronologie

Commentaire libre : La Ftat Chatba fait partie du savoir culinaire ancestral de la campagne marocaine.

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : la préparation et la consommation de la Ftat Chatba est associée à un certain nombre d’objets matériels. Ainsi, les ustensiles utilisés dans la préparation de la soupe étaient faits par le passé, à base de terre cuite, actuellement, ce sont des objets manufacturés en métal qui ont remplacés ces objets. Ainsi, Les principaux objets matériels liés à la préparation de la Ftat Chatba sont : -La marmite qui était autre fois en terre cuite, actuellement en métal; - "Chatba = bâton de bois" ou la louche à soupe en bois servant à remuer le mélange de fèves, lentilles oignons et pâtes fraîches; -Plat en terre cuite pour servir la Ftat Chatba.

Personnes et institutions associées

Commentaires sur les participants : Les détenteurs et les praticiens concernés par les savoir-faire liés à la préparation traditionnelle de la Ftat Chatba sont constitués surtout des femmes qui excellent dans toutes les phases de préparation de cette soupe.
Modes de transmission :

La transmission du savoir-faire lié à la préparation de la Ftat chatba se transmet d'une generation à une autre.'Les jeunes filles apprennent  de leurs mères, de leurs grand-mères, de leurs sœurs ainées les savoir-faire traditionnels liés à la preparation de cette soupe.

État de l'élément : viabilité

Menaces pesant sur la pratique :

-

État de conservation

État général de conservation : Bon

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié