Patrimoine immatériel

Sellou ou Sfouf idpcm:A761D

Communauté concernée : La population marocaine

 

Sellou  appelé aussi Sfouf est un  plat préparé surtout pendant le mois du Ramadan. C'est une préparation très nutritive, confectionnée à base d'ingrédients grillés: de la  farine dorée à la poêle ou grillée au four, grains de sésame, grains d'anis et amandes dorés et broyés, cannelle, beurre(salé). La préparation est mixée au beurre, huile tout en ajoutant du sucre et un peu de miel. Sa consistance est sablée.

Sellou est présenté en monticule garni de sucre glacé et décoré de rangées verticales d'amandes pelées et grillées. Très nutritif, Ce plat est surtout confectionné pendant le ramadan parce qu'il aide à jeûner durant la journée, et aussi pendant les fêtes notamment de la naissance et du mariage.

Sellou est un plat préparé depuis des siècles, lié à un ensemble de pratiques et de savoir-faire. Cette préparation   constitue un élément du patrimoine culturel immatériel caractéristique de plusieurs régions  du Maroc. L’élément   fait principalement partie des pratiques sociales, des rituels et événements festifs. 

Sellou, était connu sous le nom d'Assellou lors du règne des Almoravides. La recette était simple, à l'époque(farine de blé grillé, beurre et miel) et au fil du temps, plusieurs renouvellements ont touchés la préparation initiale et de nos jours plusieurs spécificités régionales de ce plat existent avec des noms différents: Sellou, Slilou, Sfouf et  Zammita qui  additionne à  la  recette  susmentionnée de sellou les  pois chiches, grains de pastèque et grains de lin, tous dorés de même et broyés. 

Toutes les pratiques liées à la préparation du Sellou se transmettent encore  de génération en génération. Malgré les changements dans le mode de consommation et de subsistance des marocains  liés à la mondialisation, la transmission,  la viabilité, et la pérennité de cet élément ne sont  pas menacées.

Chronologie

Datation par période unique : Les Almoravides
Commentaire libre : L'ancêtre de notre Sellou était connu à l'époque des Almoravides

Caractéristiques de l'élément

Éléments matériels associés : la préparation et la consommation du Sellou sont associées à un certain nombre d’objets matériels. Ces objets qui étaient autrefois essentiellement issus de l’artisanat traditionnel, sont remplacés actuellement par des ustensiles modernes. Ainsi, les ustensiles utilisés dans la préparation et la consommation du Sellou sont:

Personnes et institutions associées

Commentaires sur les participants : Les détenteurs et les praticiens concernés par les savoir-faire liés à la préparation de Sellou, sont surtout les femmes qui excellent dans la préparation de ce plat. Les femmes, les hommes et les enfants se réunissent tous autour de la table du Ftour(rupture du jeune) pendant le ramadan et qui est composée de la Harira, des galettes(Msemen ou Rghayef), des gâteaux au miel(Chbakia ou Mkharka) ainsi que du Sfouf ou Sellou . Au cours des cérémonies festives comme les fêtes de naissance ou baptèmes, cette préparation constitue un des éléments essentiels des évènements festifs liés à cette occasion.
Modes de transmission :

La transmission des savoir-faire liés à la préparation du Sellou s'effectuent de géneration en génerartion. Les jeunes filles  s’initient auprès de leurs mères, de leurs grand-mères et de leurs sœurs ainées ,des savoir-faire traditionnels concernant la préparation de Sellou.

État de l'élément : viabilité

Menaces pesant sur la transmission :

Toutes les pratiques liées à la préparation du Sellou se transmettent encore  de génération en génération. Malgré les changements dans le mode de consommation et de subsistance des marocains  liés à la mondialisation, la transmission,  la viabilité, et la pérennité de cet élément ne sont  pas menacées.

État de conservation

État général de conservation : Bon

Protection / Statut juridique

Type de protection : inventorié

Localisation

zones

Autres informations sur la localisation

  • Aire d'étude : Le Maroc
  • Le couscous est un plat traditionnel qui s’inscrit pleinement dans les modes de vie de tous les Marocains. Les pratiques, rituels, savoirs et savoir-faire liés au Couscous existent donc sur l'ensemble du territoire national. Bien que chaque région du Maroc (le nord, les plaines, les montagnes atlasiques, les oasis, les provinces sahariennes), a parfois ses propres spécificités culinaires en rapport avec la préparation du Couscous, toutes les régions partagent quasiment les mêmes dimensions rituelles et pratiques sociales liées au Couscous. Dans le monde rural, ces pratiques sont plus particulièrement rattachées aux calendriers agraires et aux rituels entrepris auprès des saints et des lieux sacrés.. Que ce soit dans les compagnes ou dans les milieux urbains, le Couscous est présent dans les fêtes, dans les cérémonies de joie ou de peine, dans les grands rassemblements familiaux ou communautaires, etc.